En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies
Like me

Supports disponibles et tarifs

Contact

OK
Créations numériques
Les triptyques

Fantaisies numériques

Essais artistiques

Territoires du Grand Sud

Bagnères Belle-époque

Bagnères et ses quartiers

Le Grand Tourmalet et le Pic

La vie dans le Haut-Adour

Evènements notoires

Tarifs et honoraires


Copyrights

© jjsconcepts
© Sergey Nivens

© Stocksnapper

Quartier de la Mouline et des Carmes


Au-delà du boulevard Carnot, la Ville s’est étendue peu à peu vers le nord occupée par bon nombre de jardins et de prairies fertiles ou l’on cultivait principalement le blé d’où la présence de plusieurs moulins (La Mouline) utilisant l’eau de l’Anou.
Sur d’anciennes gravures on voit l’urbanisation se dessiner autour de la rue Gambetta jusqu’à l’hospice qui deviendra hôpital par la suite. On y verra se développer :
- L’Eglise des Carmes*, attenante aux installations du Centre Hospitalier est de construction relativement récente puis qu’elle fut achevée en 1856, à peu près en même temps que le Temple protestant de la rue Prosper Noguès (57). Utilisée aujourd’hui comme Chapelle par les résidents de l’Hôpital ou pour de rares concerts car l’acoustique y est excellente.

- La Marbrerie de la Mouline devenue Marbrerie Graciette puis Gandy. Mise en route en 1857, elle fermera ses portes en 1878 pour laisser place aux fabrications textiles Fourcade devenues en 1911 Manufactures de draperies et tissages Sabatier puis centre de Rééducation fonctionnelle dans les années 60.

- Les villas thermales se trouvant le long de l’avenue de la Fontaine Ferrugineuse autrefois dénommées allées Bourbon ont été construites pour la plus part à la fin du 19° des espagnols fortunés d’où la consonance hispanique de certains noms : Laprida, Mercédès, Esperanza etc.,

*On doit la construction de ce lieu de culte à un personnage d’exception en la personne d’Hermann Cohen, originaire d’une famille juive distinguée de Hambourg, en Allemagne où il naquit le 10 novembre 1820.
Passionné de musique, il deviendra le disciple de Franz Liszt mais aussi le protégé de Georges Sand et d’Alfred Musset puis connaitra des années de débauche dans la Capitale avant de se convertir au Catholicisme en 1846 et de recevoir le baptême le samedi 28 août 1847 après avoir été touché par la grâce lors d’un salut du Saint-Sacrement en l’église Sainte-Valère à Paris.
Son entrée dans l’Ordre des Carmes fait sensation à l’époque et attira de nombreuses vocations. La sienne sera appelée dans la rénovation d’anciennes églises et la création de nouveaux lieux de prière et de recueillement pour son ordre

 

 


 

MOUB2B510

La Mouline et le nord de la ville au fil du temps


 

Accompagnement Internet

Résaux sociaux

Quelques créations à titre d'exemple

Evènements sportifs : Site pilote

Patrimoine et archéologie

En toute discrétion

Industrie et artisanat

Vente et location de materiel de ski

Gite de séjour & produits terroir

Bagneres-adour.com

a3w.fr © 2017 - Informations légales - jjsconcepts.a3w.fr