En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies
Like me

Supports disponibles et tarifs

Contact

OK
Créations numériques
Les triptyques

Fantaisies numériques

Essais artistiques

Territoires du Grand Sud

Bagnères Belle-époque

Bagnères et ses quartiers

Le Grand Tourmalet et le Pic

La vie dans le Haut-Adour

Evènements notoires

Tarifs et honoraires


Copyrights

© jjsconcepts
© Sergey Nivens

© Stocksnapper

La rue des thermes et le cloitre

La rue des thermes démarre place des Coustous pour se terminer sur l’esplanade du même nom après avoir traversé de part en part toute la vielle ville.
Il n’en a pas toujours été ainsi car son percement a été réalisé suite à un terrible incendie qui ravagea plusieurs maisons sizes à l’emplacement de la pâtisserie Billères et du Café de Paris en 1900. Ce ne fut pas le seul sinistre qui affecta cette rue puisqu’il y en eu deux autres en 1901 et 1911, le premier détruisit l’ancien théâtre du cloitre Saint Jean* et le deuxième l’épicerie du n°15 à côté du bureau de tabac.
La rue du Bourg Neuf devint Rue des Thermes en 1833.

CLOB2B511

*Le Cloître Saint-Jean
Ce cloître est le dernier vestige de l'ancienne église de Saint-Jean, détruite par un Incendie en 1901. On attribue la construction de cette église à l’Ordre du Temple, mais rien ne prouve que cet ordre ai été actif dans notre cité au XIV° siècle d’autant plus que le seul document faisant état de cette possession date de 1345 soit près de trente ans après la mort de Jacques de Molay dans les flammes de l’île de la Cité et de la dissolution de l’ordre.
Plus vraisemblable est l’appartenance de ce lieu de culte à l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, voire aux Chevaliers de Rhodes, bien que les préoccupations de ces ordre étaient alors plus méditerranéennes que continentales.
Bref, dans les deux cas l’implantation de cette église dans ce quartier du Bourg Vieux de Bagnères répond à une idée caritative d’ordre hospitalier. On y recueillait les pèlerins en mouvance pour Saint jacques de Compostelle, et qui avaient l’opportunité de bénéficier des vertus curatives des eaux de Bagnères et qui faisaient le détour pour se reposer et se soigner avant d’attaquer les itinéraires de montagne. L'accueil des pèlerins et les soins aux malades dans ce type d’établissement étaient assurés dans des conditions de confort et d'efficacité exceptionnels pour l’époque (médecine, chirurgie et pharmacie).
Au fil du temps, et après le départ des ordres, l’Eglise Saint Jean servit de salle de réunion pour le voisinage, puis de prison, avant d’être récupérée à la Révolution par la commune et vendue comme Bien national et transformée en théâtre par la suite.

 


 

 

 

 


 

Accompagnement Internet

Résaux sociaux

Quelques créations à titre d'exemple

Evènements sportifs : Site pilote

Patrimoine et archéologie

En toute discrétion

Industrie et artisanat

Vente et location de materiel de ski

Gite de séjour & produits terroir

Bagneres-adour.com

a3w.fr © 2017 - Informations légales - jjsconcepts.a3w.fr